La robotique coopérative : l’exemple de Stäubli et sa gamme TX2

Publié par Thibauld Enfroy le

Robot TX2-40 de Stäubli

Nous avons précédemment placé la robotique coopérative entre la robotique classique et la robotique collaborative (voir article Robotique Collaborative ou Industrielle ? ). Elle utilise une technologie différente des deux autres, tout en partageant d’autres. Mais quelles sont la vraie différence et la vraie plus value de ces robots ?

Les différentes formes de collaborations selon Stäubli | Source : https://www.man-and-machine.staubli.com/nouvelle-gamme-de-robots-industriels/

La gamme TX-2 de Stäubli est un robot collaboratif particulier. Il est au croisement entre de la robotique classique et collaborative. Ses fonctions de sécurités accrues, différentes des robotiques collaboratives comme Universal Robot propose (voir article La Sécurité dans la robotique collaborative), composées de Lidar, une technologie de détection laser, permettent de détecter la présence humaine et d’adapter le comportement du robot à celui de l’Homme. Cette sécurité va permettre l’arrêt du robot avant la collision entre le robot et l’Homme.

Cette technologie va répondre aux besoins d’Industriels qui avaient jusqu’alors le choix entre :

  • une robotique classique, rapide, portant des charges lourdes, cloisonnée dans son carter, non flexible et non déplaçable,
  • une robotique collaborative, lente, portant de petites charges uniquement, mais flexible et déplaçable, pouvant être dans la zone de travail de l’opérateur.

Ici nous réunissons le meilleur des deux mondes : le robot est rapide lorsqu’il est seul, ralenti à l’approche de l’opérateur jusqu’à s’arrêter pour ne pas le blesser dans sa course lorsqu’il est à porter du bras.

Cependant, sa collaboration avec l’Homme n’est pas totale. Même si sa vitesse lui permet de hautes cadences (10 m/s), dans une zone à fort passage, le robot ralentira trop fréquemment, voir s’arrêtera à chaque passage d’un opérateur. De plus, les lidar ne seront efficaces que dans un environnement contrôlé (poussière, …) et avec un espace suffisant.

Robot UR et Stäubli TX2-40 sur un chariot Sift


Thibauld Enfroy

Cofondateur de la société Tesseract Solutions, Thibauld s'occupe de la partie Business. Il fait une veille active sur l'Industrie 4.0 et plus précisément la robotique collaborative et apporte son point de vue gestionnaire sur ce secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *